Romain Rousseaux Perin | Jour 5 – Waseda et… Shibuya
2343
post-template-default,single,single-post,postid-2343,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.1,popup-menu-fade,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive

Jour 5 – Waseda et… Shibuya

L’Université de Waseda, une des plus célèbres du Japon, est devant moi. Les blouses blanches côtoient les futurs urbanistes, surveillés par le Professeur Takashi Ariga. Un échange riche qui a révélé aussi toute la complexité de l’urbanisme nippon.

Avant, je me suis laissé aller dans les rues des environs, me mettant dans cette idée de l’Ukyo, le Monde Flottant cher à l’esprit japonais (cc Nicolas). Ça m’a plutôt bien réussi, tombant par hasard sur un parc bordant un temple Shintô : un lâcher-prise redoutable. Je suis retombé peu de temps après dans l’intensité urbaine que j’avais laissé un peu auparavant.

Olivier est bien arrivé au Japon, contentant son appétit d’un plat de ramen croisé en chemin sur Shibuya. Shibuya. Un quartier atypique, composé presque exclusivement de Love Hotel, où toute la jeunesse japonaise la plus extravagante se retrouve. Un aperçu d’un Japon dont je n’avais pas encore aperçu la silhouette.

Je conclus la soirée non pas par une petite maison, mais par un petit projet tout de même : un ensemble de trois appartements, pour lequel je n’arrive pas à retrouver les références, malheureusement… Mais qualité garantie !

ロマン

No Comments

Laisser un commentaire