Romain Rousseaux Perin | Jour 12 – Chiba, Kazuyasu Kochi
2507
post-template-default,single,single-post,postid-2507,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.1,popup-menu-fade,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive

Jour 12 – Chiba, Kazuyasu Kochi

Après 1h30 de ligne express depuis Shinjuku, nous arrivons à Chiba (banlieue de Tokyo, nettement moins dense) pour aller rencontrer Kazuyasu Kochi, architecte de la Apartment House. Une maison dont les dimensions dépassent largement celles que j’ai l’habitude d’étudier, mais qui n’en est pas moins intéressante tant les espaces sont pensés dans la même veine que ceux des petites maisons japonaises.

Avant sa réhabilitation, la maison était une petite unité d’habitation de plusieurs logements. Après réhabilitation, l’espace aménagé propose une surface habitable supérieure à 170 m2, pour un couple avec deux enfants. Si cela semble très généreux, y compris au regard de notre production en France, il est nécessaire de se concentrer sur chaque espace de la maison. Le salon avec canapé et télévision fait 10 m2, les chambres pour les enfants 8 m2 chacune, la suite parentale avoisine les 10 m2, et la petite salle de lecture, 5 m2. Pourquoi de petits espaces ? – “Ça suffit”. Sans doute, Kazuyasu Kochi livre ici une des explications les plus efficaces qui soient.

En somme, l’accumulation de petits espaces créé la grande surface. S’ajoutent à ceux-ci un dressing, une salle pour un piano (à queue !), une salle de bain aux proportions confortables, plusieurs espaces de rangement, une grande entrée et une pièce à vivre avec une grande hauteur. La spécificité du projet de Kochi Architect’s Studio est d’avoir évidé la partie centrale par un jeu géométrique assez fin afin de connecter l’ensemble des espaces de la maison. La seule pièce restant close étant la chambre parentale, pour continuer de préserver parfaitement l’intimité. Les perspectives sont redoutablement efficaces et servent à agrandir davantage l’espace visuel.

Même si je ne dévoile pas ici tout le contenu de nos échanges, il semblerait que la recherche d’une optimisation des surfaces soit implicitement intégrée dans ce projet, comme une évidence, une marque identitaire. Il serait intéressant pour cela d’étudier d’autres maisons plus grandes. Peut-être que la suite de mon séjour m’en donnera l’opportunité.

Pour en connaître davantage sur les déclinaisons de la Apartment House, je vous invite tout d’abord à en prendre connaissance un peu plus sérieusement en cliquant ici, et à découvrir les autres réalisations de l’architecte en cliquant ici. Je remercie Kazuyasu Kochi de nous avoir accordé de son temps, au propriétaire de la maison de nous avoir ouvert ses portes, et à Julien de m’avoir accompagné en tant qu’interprète.

ロマン

No Comments

Laisser un commentaire